Mémoire dans lequel l’UPA demande au Conseil du trésor d’inciter les organismes publics et le Centre d’acquisitions gouvernementales à utiliser toutes les marges de manœuvre dont ils disposent pour faire de l’achat québécois, achat qui devrait être défini à partir des définitions d’aliments du Québec et aliments préparés au Québec.

DOCUMENT DOC-EXT-UPA-Mémoire projet de loi 12-160322