Marcel Groleau, président général de l’Union des producteurs agricoles
Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST

Cette année encore, l’Union des producteurs agricoles (UPA) et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) s’associent pour souligner la Semaine de la santé et de la sécurité du travail en milieu agricole et rappeler l’importance de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dans les fermes du Québec. La semaine du 14 au 20 mars marque le début des activités de prévention qui se dérouleront toute l’année.

En 2020, la pandémie liée à la COVID 19 a frappé de plein fouet toutes les organisations et entreprises du Québec. Le secteur agricole a dû faire face à des défis sans précédent qui ont eu pour effet de bouleverser les vies et les milieux de travail. Malgré tout, la prévention a été et demeure plus que jamais au cœur des priorités. Nous pouvons en être fiers.

Nos efforts pour contrer la pandémie ne doivent toutefois pas nous faire oublier les autres risques pour la santé et la sécurité auxquels sont exposées les personnes travaillant en agriculture. Les dangers sont multiples dans les fermes, d’où l’importance d’agir en prévention. C’est pourquoi nous profitons de cette semaine annuelle de la santé et de la sécurité pour vous inviter à prendre des mesures concrètes face aux risques auxquels vous êtes exposés quotidiennement.

Prendre le temps qu’il faut
Prendre le temps d’agir en prévention, c’est prendre soin de nos gens et aussi de nos enfants, qui sont plus vulnérables dans une ferme. Les accidents du travail et les maladies professionnelles ne touchent pas seulement les travailleurs, les travailleuses, les producteurs et les productrices. Ils peuvent aussi avoir des répercussions sur leur famille, leur entourage et leur communauté.

Prendre le temps, c’est réaliser des actions simples, comme lire les étiquettes des produits dangereux, travailler de manière sécuritaire autour des gros animaux, être attentif à son environnement de travail, adapter ses méthodes lors des travaux de manutention et inspecter la machinerie pour s’assurer que tous les dispositifs de sécurité sont en place.

Prendre le temps de poser des gestes simples de prévention, c’est se donner le recul nécessaire pour ne pas se laisser guider par l’urgence du moment.

En cette Semaine de la santé et de la sécurité du travail en milieu agricole, nous vous encourageons à prendre le temps qu’il faut au quotidien.

Des activités partout au Québec
La Semaine de la santé et de la sécurité du travail marque le début des activités de prévention qui se dérouleront en cours d’année dans les différentes régions du Québec. Informez-vous auprès de votre fédération régionale de l’UPA pour obtenir plus d’information.

Si vous souhaitez obtenir des outils et de l’information sur la prévention en agriculture, consultez le site Web de la CNESST au www.cnesst.gouv.qc.ca/agriculture et le site Santé, sécurité et mieux-être de l’UPA.

Bonne Semaine de la santé et de la sécurité du travail à toutes et à tous!