Paul Doyon, premier vice-président de l’Union des producteurs agricoles
Manuelle Oudar, présidente-directrice générale de la CNESST

À l’instar des dernières années, l’Union des producteurs agricoles (UPA) et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) s’unissent pour souligner la Semaine de la santé et de la sécurité du travail en milieu agricole, qui se déroulera du 13 au 19 mars. L’occasion est parfaite pour rappeler l’importance de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles sur les fermes du Québec.

À l’occasion de cet événement, et tout au long de l’année, il faut rappeler l’importance de la prise en charge de la santé et de la sécurité du travail dans les entreprises agricoles, où les risques sont omniprésents. C’est la pérennité de nos fermes, de même que la santé et la sécurité des personnes qui y travaillent, qui est en jeu.

S’engager dans une démarche de prévention structurée, donner l’exemple et éliminer les dangers à la source sont des actions essentielles.

Grâce à la prise en charge efficiente de la santé et de la sécurité du travail (SST), les entreprises agricoles en retireront de nombreux bénéfices, tant sur le plan humain que sur les plans organisationnel et économique.

Nécessaire, gérable et profitable

La SST est nécessaire. Puisque les ressources humaines sont indispensables à toute entreprise, il est primordial d’offrir un environnement sécuritaire aux personnes qui y travaillent. Pour que les travailleuses et travailleurs se sentent bien et restent en emploi dans le milieu agricole, il faut les soutenir et montrer de l’intérêt vis-à-vis de leur santé et leur sécurité grâce à des gestes concrets, et offrir des conditions qui permettent d’éviter les risques d’accidents et de maladies professionnelles.

La SST est gérable. Une démarche de prévention est simple à mettre en place, surtout lorsque les employés et les associés y contribuent. En prenant le temps d’identifier et d’analyser les risques, d’établir les priorités et de donner des responsabilités, l’entreprise intègre avantageusement la prévention dans ses activités courantes. De plus, la majorité des mesures de prévention sont connues et abordables.

La SST est profitable. Elle contribue à la productivité et à la rentabilité des entreprises, en plus de favoriser l’engagement des travailleuses et travailleurs, lesquels auront du plaisir à accomplir leurs tâches. C’est aussi toute la communauté qui bénéficie d’une meilleure prévention car, rappelons-le, les conséquences d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle affectent aussi les familles des travailleurs et leur entourage.

En cette Semaine de la santé et de la sécurité du travail en milieu agricole, faites de la prise en charge de la santé et de la sécurité du travail un élément clé de votre culture d’entreprise.

Des activités partout au Québec

La Semaine de la santé et de la sécurité du travail en milieu agricole marque le début des activités de prévention qui se dérouleront en cours d’année dans les différentes régions du Québec. Informez-vous auprès de votre fédération régionale de l’UPA pour obtenir plus de détails.

Si vous souhaitez obtenir des outils et de l’information sur la prévention en agriculture, consultez le site Web de la CNESST et le site Santé, sécurité et mieux-être de l’UPA.

Bonne semaine de la santé et de la sécurité du travail à toutes et à tous!