Longueuil, 25 February 2015 — L’Union des producteurs agricoles (UPA) accueille positivement la modernisation en profondeur du régime d’autorisation environnementale de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE), telle qu’annoncée aujourd’hui par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel.

L’Union considère judicieuse la décision d’actualiser, de clarifier et d’optimiser les démarches d’autorisation sans pour autant baisser la garde au regard de la protection de l’environnement, une préoccupation que partagent les producteurs agricoles et forestiers québécois. Ces derniers adhèrent en effet aux objectifs fondamentaux de la LQE, qui a pour objet de préserver la qualité de l’environnement, de promouvoir son assainissement et de prévenir sa détérioration.

Parallèlement au processus de modernisation de la LQE, l’Union accueille aussi très positivement la décision de prolonger, pour une période de trois ans, la Loi concernant des mesures de compensation pour la réalisation de projets affectant un milieu humide ou hydrique. Ce délai permettra en effet de bien analyser les enjeux et les problématiques dans une perspective de développement durable, incluant les secteurs agricole et forestier.

Un livre vert sur la révision du régime d’autorisation de la LQE sera déposé dès ce printemps, et des consultations particulières à préciser se tiendront en commission parlementaire. L’Union entend participer activement à ces consultations et offre au ministre Heurtel son entière collaboration.

– 30 –

Information : 
Patrice Juneau
Conseiller aux affaires publiques
514 702-8591