Longueuil, 14 November 2017 — Marcel Groleau est réélu pour un quatrième mandat consécutif à la présidence générale de l’Union des producteurs agricoles (UPA). Martin Caron, deuxième vice-président de l’UPA, accède quant à lui à la première vice-présidence de l’organisation. Le président de l’UPA de la Chaudière-Appalaches, Paul Doyon, est pour sa part élu deuxième vice-président.

Pour M. Groleau, « Les 29 000 entreprises agricoles québécoises ont le dynamisme, l’expertise et l’ingéniosité pour être compétitives sur tous les marchés, ici et ailleurs dans le monde. Défendre et promouvoir leurs intérêts au sein d’une grande organisation comme l’UPA est un véritable privilège. »

Les candidats potentiels avaient jusqu’au lundi 13 novembre pour poser leur candidature. La commission électorale de l’UPA a confirmé aujourd’hui qu’elle n’a reçu qu’une seule candidature par poste. Messieurs Groleau, Caron et Doyon sont donc élus sans opposition et entameront leur mandat respectif lors du 93e Congrès général de l’Union les 5, 6 et 7 décembre prochain à Québec.

Marcel Groleau, producteur laitier de Thetford Mines, occupe la présidence générale de l’UPA depuis décembre 2011. Il était précédemment, de 2004 à 2011, président de la Fédération des producteurs de lait du Québec.

Martin Caron, producteur laitier et céréalier de Louiseville, occupait la deuxième vice-présidence de l’UPA depuis décembre 2013. Il était précédemment, de 2006 à 2013, président de l’UPA de la Mauricie.

Paul Doyon, producteur laitier et acéricole de Saint-Joseph-des-Érables, occupait la présidence de l’UPA de la Chaudière-Appalaches depuis 2013. Il était précédemment, de 2011 à 2013, président de l’UPA de la Beauce.

Les trois élus ont souligné la contribution exceptionnelle de Pierre Lemieux, producteur acéricole et forestier à Cap-Saint-Ignace, au syndicalisme agricole québécois. M. Lemieux occupait la première vice-présidence de l’UPA depuis décembre 2007. Plus tôt cette année, il a annoncé qu’il ne solliciterait pas un sixième mandat à ce poste. M. Lemieux était précédemment, de 1993 à 2007, président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec.

Des élections aux postes de dirigeants généraux de l’UPA se tiennent tous les deux ans. Pour briguer un poste d’élu dans l’organisation, il faut obligatoirement être agricultrice ou agriculteur.