Longueuil, 17 September 2020 — L’Union des producteurs agricoles (UPA) et le Comité sectoriel de main-d’œuvre de la production agricole, AGRIcarrières, lancent un nouvel appel aux chercheurs d’emplois et les invitent à consulter les postes disponibles en visitant le https://www.emploiagricole.com/.

« Les Québécois ont bien répondu jusqu’à maintenant. La saison des récoltes n’est toutefois pas terminée, plus particulièrement dans le secteur des pommes, et le retour en classe signifie des besoins renouvelés qu’il importe de combler rapidement », a déclaré le président général de l’UPA, Marcel Groleau, soulignant que les étudiants représentent environ la moitié de la main-d’œuvre recrutée depuis le début de la campagne J’y vais sur-le-champ!

« La campagne a été lancée juste à temps pour les travaux de préparation des sols, de plantation et de semis. Les producteurs agricoles ont donc pu bénéficier d’une main-d’œuvre locale, complémentaire et essentielle en raison du nombre moins élevé de travailleurs étrangers temporaires. La saison est toutefois loin d’être terminée et les personnes qui veulent appuyer les agriculteurs du Québec seront les bienvenues sur les fermes! », a ajouté la directrice générale d’AGRIcarrières, Geneviève Lemonde, précisant que plus de 400 postes seront disponibles au cours des prochaines semaines.

Rappelons que le gouvernement du Québec a annoncé, en avril dernier, un investissement de 45 M$ pour combler les besoins en main-d’œuvre dans le secteur agricole québécois, qui vivait déjà une pénurie de travailleurs avant la pandémie de COVID-19. Cet appui permet d’offrir un incitatif pour le recrutement de travailleurs agricoles, de rendre disponible une aide financière à la formation des nouveaux employés et de soutenir les Centres d’emploi agricole (CEA).

Depuis le début de la saison et en date du 16 septembre, 1 839 travailleurs ont été assignés dans l’une ou l’autre des 893 entreprises agricoles inscrites au programme Travailler à la ferme : J’y vais sur-le-champ!. En incluant les travailleurs expérimentés, ce sont au total plus de 3 000 Québécois qui ont été à l’œuvre dans les entreprises agricoles.

À propos de l’UPA
L’Union des producteurs agricoles est une organisation syndicale professionnelle qui a pignon sur rue dans chaque région du Québec. Sa mission principale est de défendre les intérêts des 41 000 producteurs agricoles et des 134 000 propriétaires forestiers québécois. L’Union regroupe aujourd’hui 12 fédérations régionales et 25 groupes spécialisés.

À propos d’AGRIcarrières
AGRIcarrières, comité sectoriel de main-d’œuvre de la production agricole, est un organisme autonome formellement reconnu par la Commission des partenaires du marché du travail, appuyé par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, en vertu de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre. Son rôle est de définir les besoins en développement de la main-d’œuvre de son secteur d’activité économique et de soutenir le développement des compétences de celle-ci.