Des centaines de citoyens se mobilisent et ont signé la demande d’appui afin de maintenir la vocation des terres des Sœurs de la Charité de Québec, dans l’arrondissement Beauport.

L’UPA de la Capitale-Nationale–Côte-Nord a fait appel aux citoyens de Québec pour demander le maintien de ses terres patrimoniales en zone agricole et conserver leur vocation première qui est de nourrir la population. Lancée le 22 janvier dernier, la campagne d’appui contient maintenant plus de 2 500 signatures de citoyens et citoyennes préoccupés par cet enjeu.

De plus, une page Facebook a été créée afin de partager avec la population des informations et du contenu qui pourront permettre d’ouvrir la discussion. On y parle de l’importance de la conservation des sols, de ceinture verte, de l’avenir de ces terres, de dézonage ainsi que de l’aspect économique de cet enjeu. N’hésitez pas à joindre la conversation en ligne!

La mobilisation fait l’objet d’une intéressante couverture médiatique. En voici quelques exemples:

Les Soeurs de la Charité causent un mouvement médiatique

Terres des Soeurs de la Charité: la liste des opposants s’allonge

Mobilisation pour la sauvegarde des Soeurs de la Charité

Si vous avez à cœur la sauvegarde des terres patrimoniales des Sœurs de la Charité de Québec et de l’agriculture dans la Ville de Québec, signifiez votre appui maintenant en signant la demande d’appui et en suivant la page Facebook.

TSC

Crédit photo: Journal de Québec