Longueuil, 27 décembre 2017 — L’Union des producteurs agricoles (UPA) est particulièrement fière de la reconduction, pour 5 ans, d’un mémorandum de collaboration entre l’UPA et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Signée en octobre 2012, cette entente porte sur la mise en oeuvre « d’actions communes visant à promouvoir le développement d’une agriculture familiale performante, économiquement viable, socialement solidaire, équitable et durable ».

Dans une lettre adressée à Marcel Groleau, président général de l’UPA et président d’UPA Développement international (UPA DI), le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, dit espérer que nos organisations respectives « continueront de contribuer à la sécurité alimentaire et à des systèmes alimentaires durables, en soutenant l’agriculture familiale sous toutes ses formes notamment par le développement d’organisations professionnelles performantes et équitables ».

« Les productrices et producteurs agricoles québécois savent que collectivement, ils ont la possibilité de changer des choses. L’entente avec la FAO exprime avec éloquence à quel point cette capacité de changement s’étend au-delà de nos frontières. Elle représente aussi une reconnaissance exceptionnelle du travail accompli par UPA DI ces 25 dernières années», a déclaré Marcel Groleau.
Fondée en 1993, UPA DI a pour mission de soutenir la ferme familiale comme modèle d’agriculture durable en appuyant les organisations professionnelles agricoles démocratiques, les systèmes collectifs de mise en marché des produits agricoles et toutes autres initiatives structurant l’avenir de l’agriculture dans les pays en voie de développement.

Au cours des 12 derniers mois seulement, par ses programmes et ses alliances, l’organisation est intervenue auprès de 55 organisations professionnelles agricoles réparties dans 15 pays du globe, touchant ainsi quelque 393 000 personnes (dont 44 % sont des femmes). «En plus de nourrir leur famille, ces paysannes et paysans ont permis à 1,3 million de personnes d’avoir accès à de la nourriture produite dans leur milieu », a précisé le secrétaire général d’UPA DI, André D. Beaudoin.