La semaine dernière au Centre des congrès de Québec, j’ai participé avec grand plaisir à la deuxième édition du Porc Show. Cet événement, tenu en marge de la semaine Le porc du Québec dans la Vieille Capitale, est unique en son genre.

Réunissant près de 950 partenaires de la filière porcine, de la production à la consommation, le Porc Show est une journée de conférences, d’expositions, d’occasions de réseautage et de festivités. Toute la filière porcine s’y rassemble pour mieux relever les défis qui se profilent.

Le Porc Show se veut aussi une occasion de célébrer le travail et la réussite du secteur tout en faisant la promotion de l’excellence des produits du porc.

Cette année, l’événement a accueilli une dizaine de conférenciers locaux et internationaux traitant notamment des perspectives de rentabilité pour 2016, des maladies émergentes, de bien-être animal, de l’usage des antibiotiques, de l’arrimage avec l’industrie de la restauration, des médias numériques et de communication. Les discussions autour de ces enjeux stratégiques ont été suivies d’ateliers spécialisés dans le but de répondre à des questions plus spécifiques provenant des différents maillons de la filière.

L’information transmise et les échanges entre les fournisseurs, les vétérinaires, les fabricants d’équipement et les producteurs présents ont de bonnes chances de se rendre dans chacune des fermes et, en fin de compte, de profiter à tous les agriculteurs. C’est un des volets non tangibles de ce genre de rassemblement, mais il est très important.

Le Porc Show a aussi été l’occasion de remettre les Prix de reconnaissance de la filière porcine à trois entreprises du secteur qui ont su se démarquer cette année et qui ont permis, par leurs actions, de contribuer au rayonnement et au dynamisme de l’ensemble de la filière : la Ferme Vi-Ber (Montérégie) dans la catégorie Éleveur, Agri-Marché, dans la catégorie Fournisseur, et les Viandes duBreton, dans la catégorie Transformation et commercialisation.

La journée de conférences s’est clôturée par un cocktail dînatoire mettant en vedette le porc du Québec. Le président d’honneur des festivités du Porc Show, le chef Stéphane Modat, en a profité pour souligner la qualité du porc d’ici « qui convient à toutes les occasions », a-t-il mentionné.

Le Porc Show, une initiative des Éleveurs de porcs du Québec, de l’Association québécoise des industries de nutrition animale et céréalière et de l’Association du Congrès du Porc du Québec, est un événement rassembleur qui témoigne de la volonté très claire des leaders de la filière de se tenir ensemble. Le secteur porcin québécois constitue un rouage important de l’agriculture de chez nous. Il génère chaque année des retombées économiques de plus de 2 G$ et emploie 24 000 personnes. Quelque 70 % de la production porcine québécoise est exportée, ce qui représente en valeur près de 45 % des exportations canadiennes. Ces cinq dernières années, le porc du Québec a été exporté dans plus de 125 pays, soit 8 % du commerce mondial du porc.

Un événement de cette ampleur, qui regroupe tous les acteurs de la filière, est le fruit d’un travail collectif. Cette synergie, dans le secteur porcin, est possible grâce à la maturité acquise par cette filière. La négociation de la dernière convention de mise en marché entre les Éleveurs de porcs du Québec et les abattoirs a été longue, mais des relations constructives ont été maintenues tout au long de l’exercice, au bénéfice de tous. La mise en marché ordonnée demeure un atout structurant qui a permis à l’industrie porcine québécoise d’atteindre le premier rang canadien et de s’y maintenir, en plus de rayonner dans plusieurs pays.

Devant le succès de cette deuxième édition, les organisateurs ont déjà confirmé la reconduction de l’événement en 2016. Je compte bien y être encore une fois. Et vous?