Skip to menu Skip to content

You are on the Site provincial but we have localized your experience to the following region: ###detected_region###

Soutien additionnel aux productrices et producteurs horticoles : positif mais insuffisant compte tenu des pertes exceptionnelles

Published on 8 November 2023 - By l'UPA

Category :

  • Citoyen/Citoyenne
  • Producteur/Productrice
  • Communiqués

L’Union des producteurs agricoles (UPA) accueille positivement les bonifications et mesures additionnelles visant à soutenir davantage les productrices et producteurs lourdement affectés par l’excès d’eau dans les champs québécois en cours de saison, annoncées aujourd’hui par le ministre André Lamontagne au terme d’une rencontre avec l’UPA et plusieurs organisations du secteur horticole (productions maraîchères, fraises et framboises, pommes de terre et légumes de transformation).

Cet effort supplémentaire, annoncé au lendemain d’une mise à jour économique particulièrement décevante pour le milieu agricole This link will open in a new window, est toutefois insuffisant compte tenu des pertes exceptionnelles constatées ces derniers mois. Ce soutien confirme également que les budgets et programmes habituels ne suffisent plus à protéger adéquatement les agricultrices et les agriculteurs, de plus en plus confrontés à l’impact des changements climatiques et des anomalies météorologiques.

« L’aide annoncé ces derniers mois, en grande partie sous la forme de garanties de prêts et non d’indemnités monétaires, est une reconnaissance implicite de l’inefficacité des programmes. Ce soutien n’aurait pas sa raison d’être si l’adaptation des programmes n’accusait pas un retard regrettable, malgré les demandes répétées du milieu agricole. Le gouvernement du Québec ne peut plus repousser indéfiniment cette actualisation plus que nécessaire en raison de la « nouvelle réalité » climatique, terme utilisé dans la mise à jour économique pour justifier des dépenses de 961 M$ dans une multitude de secteurs, sauf en agriculture », a déclaré le président général de l’UPA, Martin Caron.

Rappelons que le secteur agricole a démontré à plusieurs reprises, ces derniers mois, qu’il est plus affecté que d’autres par le contexte économique défavorable This link will open in a new window. Il a aussi confirmé, tout récemment et chiffres à l’appui, que l’excès d’eau dans les champs québécois avait entraîné des pertes importantes pour des centaines d’entreprises horticoles This link will open in a new window au Québec.

L’UPA réitère que la situation exceptionnelle que connaissent les productrices et producteurs du Québec milite en faveur d'une aide tout aussi exceptionnelle, rapide, à la hauteur des besoins et à l'extérieur des programmes existants. L’organisation considère également que l’immobilisme budgétaire dans le secteur agricole nuit de plus en plus à la pérennité des entreprises, au point où plusieurs se questionnent actuellement sur leur avenir.

Rappelons que dans les faits, le budget du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec n’a augmenté que de 9 % ces dix dernières années (de 1,1 G$ en 2013-2014 à 1,2 G$ en 2023-2024), indépendamment des nombreuses initiatives visant à augmenter l’autonomie alimentaire et loin derrière l’augmentation des recettes monétaires agricoles québécoises pendant la même période (+51 %). Ce sous-financement doit cesser dès le prochain discours sur le budget.

 

— 30 —

 

Renseignements :

Maxim Labrecque

Coordonnateur relations publiques, médiatiques et gouvernementales

Cell : 438 402-9291 | mlabrecque@upa.qc.ca

The latest news item

  • Soutien additionnel aux productrices et producteurs horticoles : positif mais insuffisant compte tenu des pertes exceptionnelles

    L’Union des producteurs agricoles (UPA) accueille positivement les bonifications et mesures additionnelles visant à soutenir davantage les productrices et producteurs lourdement affectés par l’excès d’eau dans les champs québécois en cours de saison, annoncées aujourd’hui par le ministre André Lamontagne au terme d’une rencontre avec l’UPA et plusieurs organisations du secteur horticole (productions maraîchères, fraises et framboises, pommes de terre et légumes de transformation).

    Know more
  • [Translate to English:]

    Adoption du projet de loi 28 : plus de flexibilité, de pérennité et d’équité

    L’Union des producteurs agricoles&nbsp;(UPA) se réjouit de l’adoption, aujourd’hui à l’Assemblée nationale du Québec, du <em>projet de loi</em>&nbsp;28, <em>Loi modifiant la Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche et la Loi sur les producteurs agricoles</em>, présenté en juin par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne.

    Know more
  • Consultation nationale sur le territoire et les activités agricoles : les menaces sont nombreuses et urgentes à contrer

    <strong>Longueuil, 24 novembre 2023 –</strong> Dans le cadre de l’actuelle consultation nationale sur le territoire et les activités agricoles, l’Union des producteurs agricoles&nbsp;(UPA) demande au gouvernement du Québec de réitérer l’autonomie alimentaire comme priorité nationale en soumettant des propositions concrètes visant à renforcer la protection des activités agricoles actuelles et futures.

    Know more
View all news items