Skip to menu Skip to content

You are on the Site provincial but we have localized your experience to the following region: ###detected_region###

L’UPA félicite le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada et salue la contribution de Marie-Claude Bibeau

Published on 26 July 2023 - By l'UPA

Category :

  • Citoyen/Citoyenne
  • Producteur/Productrice
  • Communiqués

Longueuil, 26 juillet 2023 – L’Union des producteurs agricoles (UPA) félicite le député de Cardigan, Lawrence MacAulay, pour sa nomination à titre de ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et salue la contribution de la députée de Compton—Stanstead, Marie-Claude Bibeau, durant ses quatre années à la barre de ce ministère.

« L’agriculture canadienne est un secteur stratégique déterminant pour l’alimentation des consommateurs d’ici et d’ailleurs. Elle représente aussi un moteur économique exceptionnel pour des milliers de villes et villages au pays, tant au chapitre des recettes monétaires (95 M$ en 2022) que des retombées (257 000 emplois en 2022). À tous ces égards et à titre de première femme nommée à ce poste dans l’histoire du Canada, Mme Bibeau a fait preuve d’une écoute, d’une disponibilité et d’une sensibilité grandement appréciées par les agricultrices et les agriculteurs de chez nous », a déclaré aujourd’hui le président général de l’UPA, Martin Caron.

Les qualités de Marie-Claude Bibeau ainsi que sa maîtrise des dossiers ont permis aux entreprises agricoles canadiennes de tendre davantage vers l’atteinte de tout leur potentiel. L’UPA lui souhaite bon succès dans ses nouvelles fonctions. Mais les attentes sont encore multiples et les besoins s’avèrent croissants. Moins soutenus que leurs principaux compétiteurs (en l’occurrence l’Europe et les États-Unis), faute de programmes de gestion des risques adéquats et en raison du contexte économique difficile, les productrices et producteurs agricoles sont plus que jamais confrontés à des enjeux de rentabilité et de compétitivité.

Rappelons à ce sujet que nos voisins du sud n’ont pas hésité à intervenir pour permettre à leurs entreprises de surmonter les soubresauts économiques générés par la crise sanitaire. Dès 2022, la loi américaine sur l’inflation (Inflation Reduction Act) a consacré 739 G$ US sur dix ans pour les soutenir, dont 22,7 G$ US pour le secteur agricole. Les entreprises agricoles canadiennes n’ont bénéficié d’aucune aide comparable.

Les productrices et producteurs agricoles doivent aussi composer avec des attentes sociétales grandissantes, des conditions climatiques toujours plus instables, une absence de réciprocité des normes pour les aliments importés, des marchés de plus en plus volatils et des ententes internationales qui remplissent rarement leurs promesses.

« Le gouvernement du Canada a fait des avancées intéressantes ces dernières années en matière d’agroenvironnement. Il a aussi agi promptement dès le début de la crise sanitaire pour sécuriser l’arrivée des travailleurs étrangers temporaires et faciliter l’accès à cette main-d’oeuvre essentielle pour l’agriculture canadienne. La situation difficile que vit un nombre important de fermes, en raison de l’inflation, de la flambée des taux d’intérêt et des conditions météorologiques catastrophiques des dernières semaines, commande toutefois un soutien beaucoup plus vigoureux. Nous avons confiance que M. MacAulay, qui a déjà occupé cette fonction de 2015 à 2019, saura répondre aux attentes et aux besoins du milieu et nous lui offrons notre pleine et entière collaboration », a continué Martin Caron.

« Nous espérons aussi que le nouveau ministre des Transports, Pablo Rodriguez, prendra davantage en considération la position légitime des 42 propriétaires (incluant 33 producteurs agricoles et forestiers) expropriés en raison de la future voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic, d’autant plus que le tracé retenu ne fait résolument pas consensus », a-t-il complété.

— 30 —


Renseignements :
Gabriela Quiroz
Coordonnatrice relations publiques, médiatiques et gouvernementales - UPA
Cell. 514 220-2047 | gquiroz@upa.qc.ca 

The latest news item

  • L’UPA félicite le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada et salue la contribution de Marie-Claude Bibeau

    L’UPA félicite le député de Cardigan, Lawrence MacAulay, pour sa nomination à titre de ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et salue la contribution de la députée de Compton—Stanstead, Marie-Claude Bibeau, durant ses quatre années à la barre de ce ministère.

    Know more
  • Productions horticoles, météo désastreuse et programmes d’aide inadéquats : le secteur réclame un soutien d’urgence

    L’Union des producteurs agricoles (UPA), l’Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ), l’Association des producteurs de fraises et framboises du Québec (APFFQ), les Producteurs de pommes de terre du Québec <a>(PPTQ</a>) et les Producteurs de légumes de transformation du Québec (PLTQ) demandent au gouvernement du Québec une aide urgente dans la foulée des événements climatiques extrêmes, vécus péniblement au cours des dernières semaines par des centaines de productrices et producteurs horticoles.

    Know more
  • Productions horticoles et météo désastreuse : des besoins urgents

    L’Union des producteurs agricoles (UPA), l’Association des producteurs maraîchers du Québec, l’Association des producteurs de fraises et framboises du Québec, les Producteurs de pommes de terre du Québec et les Producteurs de légumes de transformation du Québec accueillent positivement&nbsp;<a>l’annonce du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne</a>, quant à la création d’un groupe de travail spécial issue du Comité de suivi de l’état des cultures de La Financière agricole du Québec (FADQ). Ce dernier aura pour mandat de « dresser un portrait juste de la situation découlant des réalités de la météo, à la fois pour les producteurs assurés et non assurés ».

    Know more
View all news items