Les principes fondamentaux qui nous guident

Pour traduire sa mission en actions concrètes qui mobilisent, l’Union respecte certains principes qui se sont précisés au cours des années et qui servent toujours de guide lorsqu’il faut décider des orientations à retenir pour influencer notre développement futur.

Nos valeurs

L’Union des producteurs agricoles (UPA) est une organisation syndicale professionnelle, qui fonde sa raison d’être et son action sur les valeurs de respect de la personne, de solidarité, d’action collective, de justice sociale, d’équité et de démocratie.

Notre mission

Dans le respect de ces valeurs, l’UPA a pour mission principale de promouvoir, de défendre et de développer les intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux des productrices et des producteurs agricoles et forestiers du Québec, sans distinction de race, de nationalité, de sexe, de langue et de croyance.

De plus, en constante interaction avec l’ensemble de la société québécoise, l’UPA contribue à l’amélioration des conditions de vie sur le plan social, économique et culturel du milieu rural.

Enfin, l’UPA reconnaît que l’agriculture et la foresterie québécoises se situent dans un contexte d’interactions mondiales et qu’en conséquence, elle peut s’associer à l’action collective des regroupements de productrices et de producteurs agricoles et forestiers, tant au Canada qu’à l’étranger.


Les principes qui guident nos actions :

  • Le regroupement et la défense de toutes les productrices et les producteurs agricoles et forestiers, sans distinction
  • Un financement par et pour les producteurs et productrices
  • Une organisation démocratiquement contrôlée par et pour ses membres au cœur d’une vie syndicale dynamique
  • Les intérêts collectifs primant toujours les intérêts individuels ou sectoriels
  • L’action collective, la revendication, la présence soutenue dans l’opinion publique et les partenariats comme styles d’action
  • Le maintien et le développement d’entreprises agricoles et forestières durables sur tout le territoire
  • Une juste rémunération par les actions collectives de mise en marché
  • La protection de la zone et des activités agricoles, de l’environnement et le développement d’une agriculture durable
  • L’accès à la profession et au syndicalisme agricole et forestier pour la relève
  • L’accès à de la formation et à des services-conseils
  • La qualité de vie et la sécurité dans les fermes

Le modèle d’agriculture que nous privilégions :

  • favorise l’autonomie de ceux et celles qui en vivent
  • utilise les ressources de façon rationnelle
  • maintient le plus grand nombre de fermes
  • assure aux familles agricoles un niveau de vie comparable à celui du reste de la société
  • favorise la diversification sur tout le territoire
  • assure une cohabitation harmonieuse
  • contribue au dynamisme des régions
  • répond à la demande des consommateurs
  • favorise l’implication des agriculteurs et agricultrices dans les réseaux de commercialisation et leur permet d’obtenir une juste part des revenus de marché
  • fournit à la population des produits diversifiés et de qualité