Passer au menu Passer au contenu

Vous êtes sur le Site provincial, mais nous vous avons localisé dans la région : ###detected_region###

L’importance de la reconnaissance en milieu de travail

Publié le 19 mars 2024 - Écrit par Service de santé et de sécurité du travail

Catégorie :

  • Provincial
  • Producteur/Productrice
  • Santé et sécurité du travail

 

Saviez-vous que le 1er mars était la Journée d’appréciation des employés? Pour les employeurs, ce fut une belle occasion de motiver leurs équipes, de souligner leur apport crucial au fonctionnement de l’entreprise et, en fin de compte, de leur offrir une preuve de reconnaissance pour leurs réalisations au travail.

Certains employeurs peuvent penser que la rémunération suffit comme preuve de reconnaissance, mais ce n'est généralement pas suffisant comme indice de reconnaissance au travail. Pour préserver la santé, la sécurité et l’intégrité physique et psychique des travailleurs ainsi qu’en assurer le maintien au fil du temps, il est obligatoire de tenir compte de tous les facteurs de risques psychosociaux Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre dans le programme de prévention de l’entreprise, dont la reconnaissance.

Facteurs de risque d’une faible reconnaissance

Voici quelques exemples d’une faible reconnaissance au travail envers les travailleurs et travailleuses et qu’il faut éviter :

Actions concrètes dans l’entreprise

Maintenant que ce facteur de risque psychosocial lié au travail a été démystifié, voici des exemples concrets permettant de faire preuve de reconnaissance. Il est bien sûr possible d’adapter ces idées en fonction de la réalité de l’entreprise agricole. L'employeur devra déterminer les mesures à mettre en place afin de diminuer le risque d'une faible reconnaissance au travail.

  • Amener des occasions de créer des liens positifs entre les travailleurs (ex. : évènements extérieurs, professionnels et/ou divertissants)
  • Reconnaître la qualité du travail et les efforts autant que les résultats (ex. : féliciter l’assiduité, l’attitude et les bonnes intentions)
  • Privilégier des pratiques de reconnaissance discrètes, répétées et sincères, aussi près que possible des faits (ex. : remercier et approuver le travail effectué)
  • Saluer les idées originales ou les nouvelles méthodes de travail efficaces
  • Proposer à des travailleuses et travailleurs plus expérimentées de participer à certaines décisions de l’entreprise

Références

Reconnaissance au travail – CNESST Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Aide-mémoire – Faible reconnaissance au travail – CNESST Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Nouvelle récente

  • Comment admirer une éclipse solaire en toute sécurité?

    <em>Voici des recommadations de la santé publique pour prévenir les blessures oculaires lors d'une éclipse solaire. </em><br /> &nbsp;

    En savoir plus
  • Journée de la santé, de la sécurité et du mieux-être en agriculture

    En santé et en sécurité de la tête aux pieds!!!

    En savoir plus
  • Accident mortel impliquant une épierreuse: la CNESST publie son rapport d'enquête

    La CNESST a publié les résultats de son enquête en lien avec le décès accidentel d’un travailleur agricole.

    En savoir plus
Voir toutes les nouvelles